Aider votre enfant à gérer sa colère

Quel enfant ne s’est jamais mis en colère ? Ca n’existe pas. Votre enfant s’exprime et parfois il s’énerve, il a des difficultés à gérer sa colère. En tant que parents, on se sent parfois impuissants face à cette émotion forte. Votre enfant exploite comme un volcan en pleine éruption et plus vous essayez de lui dire de se calmer plus la colère gronde et s’intensifie. Mais comment faire alors ?

Identifier le type de colère

Il est important d’identifier le type de colère :

  • La colère liée à une décharge des tensions, du stress (ce ne sont pas de vraies colères)
  • Les colères liées à une affirmation des limites personnelles. Un enfant grandit souvent plus vite avant que nous n’en ayons conscience, c’est la raison pour laquelle il sait parfois s’imposer, nous faire un petit rappel à l’ordre en exprimant sa colère. C’est peut être le moment de saisir cette opportunité pour nous parents réfléchir à ce que nous pourrions lui proposer pour le rendre plus autonome… eh oui, l’enfant a peut être simplement envie de manger seul en prenant sa cuillère, envie de choisir ses vêtements… son évolution est tellement rapide que nous nous faisons parfois happer par la vitesse à laquelle ils évoluent.
  • Les colères liées à la frustration. Ah là là quand un enfant désire quelque chose et qu’il ne peut pas l’obtenir il sait nous faire entendre sa colère. Nous détestons cela en tant que parents, nous sommes très mal à l’aise surtout quand ces scènes se produisent en public. Les enfants n’ont pas toujours les moyens physiques ou intellectuels pour se faire entendre et s’expriment par des cris, des pleurs stridents… Parfois, cela peut aussi se produire si l’enfant ne parvient pas à finir un coloriage ou une activité. Il faut l’aider à exprimer sa colère de manière différente pour que cette émotion sorte sans violence.

Une fois la colère identifiée, il est plus facile de trouver la bonne technique pour enfin apaiser notre enfant. Il est important que l’enfant libère ses émotions mais il doit décharger cette colère autrement que par la violence comme par exemple, un câlin, en pleurant, en dessinant, en écrivant, en faisant une activité si besoin de décharger le trop plein d’énergie. Les enfants qui ressentent une grande frustration peuvent aussi prendre une feuille de papier et écrire un mot, gribouiller ou dessiner leur colère dessus puis faire une boule de papier et la jeter au loin en exprimant qu’il ne souhaite plus de cette colère.

Apaiser la colère avec la sophrologie… et en famille

La sophrologie va aider votre enfant à trouver la meilleure gestion de sa colère mais vous aider vous aussi parents en vous donnant les outils nécessaires à pratiquer en famille pour mieux vivre ensemble. Il existe une multitude d’exercices que vous pouvez vous approprier et réaliser avec votre enfant : le poing karaté, la boule de colère, les techniques de respiration, la musicologie … Tous ces exercices qui invitent à la détente et une meilleure gestion des émotions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :